Actualités

 

Lettre ouverte David ELFASSY - COVID19

 

Continuité du service chez Altitude Infrastructure

Alors qu’Altitude Infrastructure vient de communiquer son Plan de Continuation d’Activité à l’ARCEP, il adresse ce jour une lettre ouverte à tous ses délégants, collectivités clientes, opérateurs, fournisseurs et utilisateurs de ses 17 réseaux d’initiative Publique en France. Son message : tout en assurant la protection de ses collaborateurs, la mobilisation est totale pour garantir la continuité de ses services sur ses réseaux.

Concrètement, le plan de continuation repose principalement sur :

  • La mise en place de comités de crise, permettant d’assurer une communication quotidienne avec les délégants, et tous les deux jours avec les opérateurs télécoms, utilisateurs des réseaux.
  • La réorganisation des équipes de travail. La maintenance curative est au centre de toutes les attentions. Aussi, les équipes de surveillance des réseaux sont doublées (une sur site et une autre en télétravail) afin de prendre immédiatement le relais en cas de contamination dans une des équipes.
  • La surveillance du dimensionnement des réseaux : pour maintenir des réseaux fonctionnels et en capacité de faire face à une augmentation exceptionnelle des débits. Altitude Infrastructure précise qu’une priorisation est effectuée concernant les demandes émanant de sites stratégiques (hôpitaux, collectivités territoriales, entreprises…).
  • La polyvalence des collaborateurs : après avoir évalué et cartographié l’ensemble des compétences des équipes exploitation – du technicien au manager, l’opérateur est en mesure s’assurer un triple back-up de chacune de ces compétences.
  • Une communication régulière avec la DGE et le Gouvernement permet également de faire remonter les informations et les besoins terrain. À ce niveau, l’opérateur insiste sur les difficultés d’approvisionnement en matière de masques et équipements de protection, alors que les télécommunications semblent pourtant être ressenties comme une activité essentielle dans cette crise.
  • Au-delà des difficultés terrain liées à la crise sanitaire, toutes ses équipes se mobilisent avec ses partenaires pour poursuivre les déploiements FTTH. Cela se traduit essentiellement par une nouvelle organisation en mode télétravail pour assurer la continuité de ses activités bureaux d’études.

 

26 mars 2020

"Depuis quelques semaines maintenant, la France et le monde sont confrontés à une crise sanitaire majeure. La pandémie du Covid-19 nous oblige aujourd’hui à repenser notre façon de fonctionner et à prendre des mesures exceptionnelles.

Le comité de Direction et les collaborateurs d’Altitude Infrastructure se sont mobilisés dès le début de l’épidémie en mettant en place des comités de crise, pour prendre les mesures nécessaires pour la protection de nos salariés et pour la pérennité de notre activité.

Pour la protection de nos salariés, dans le cadre des mesures mises en place par le Gouvernement, nous veillons à limiter au maximum la propagation du virus. Notre volonté est avant tout, de protéger nos salariés, leurs proches et nos partenaires, en imposant des conditions d’hygiène et de sécurité drastiques et en veillant au respect des gestes barrières.

Pour la pérennité de notre activité, l’enjeu est de pouvoir assurer la continuité de l’activité, nous mobilisons tous les moyens possibles pour y parvenir. Altitude Infrastructure, comme tous les opérateurs de délégation de service public, a un rôle essentiel à assumer. Il nous revient d’assurer la continuité de service de nos réseaux de fibre optique nécessaires à la vie professionnelle et sociale de notre pays.

Dans ce cadre, nous garantissons l’exploitation et la maintenance des réseaux et continuerons à le faire tout au long de la crise. Nous le ferons avec des équipes doublées et délocalisées, depuis nos différents sites ou en télétravail.

Nous maintenons nos activités au service de nos clients, nos équipes commerciales restent mobilisées afin d’assurer une continuité et une qualité de service. Nous poursuivons les raccordements dans la mesure des capacités et priorisons les services les plus essentiels à la vie du pays, notamment les services hospitaliers, les collectivités territoriales et les entreprises.

Au-delà des difficultés terrain liées à la crise sanitaire, toutes nos équipes se mobilisent avec nos partenaires pour poursuivre nos déploiements FTTH. Cela se traduit essentiellement par une nouvelle organisation en mode télétravail pour assurer la continuité de nos activités bureaux d’études.

Le réseau d’Altitude Infrastructure est fiable et dimensionné, ce qui nous permet de garantir à nos concitoyens un accès de qualité aux services numériques pour leur permettre de continuer leurs activités professionnelles, d’accéder à l’éducation en ligne, de se divertir et de rester en contact avec leurs proches en cette période difficile.
Nous tenons à vous assurer de notre plein engagement et de la mobilisation de toutes nos équipes à vos côtés."

David Elfassy
Président

 

Retrouvez ici la version téléchargeable.

Altitude Infrastructure THD boucle plus de 190 M€ de financement pour déployer le Réseau d’Initiative Publique Fibre Optique de l’Yonne

 

Suite à la signature, en février 2020, de la Délégation de Service Public attribuée à Altitude Infrastructure THD pour la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau THD de l’Yonne, l’opérateur annonce aujourd’hui le bouclage du financement privé de ce projet.

Yconik, le réseau THD de l’Yonne vise à couvrir 100% des Icaunais en fibre optique. Dans le cadre de la Délégation de Service Public concessive de 30 ans qui lui a été attribuée, Altitude Infrastructure THD a pris deux engagements forts : un déploiement industriel (près de 120.000 prises seront construites en 36 mois) et un financement privé complet du réseau (aucune subvention publique).

Le bouclage du plan de financement a permis de mobiliser 190,6 millions d’euros couvrant l’investissement total porté par Yconik sur la durée de la Délégation de Service Public.

Altitude Infrastructure THD est actionnaire exclusif d’Yconik (100%). Le projet est financé par un pool de 6 établissements prêteurs : Société Générale, Natixis, Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté, NORD/LB, Banco Sabadell et La Banque Postale.

« Grâce à la confiance de nos partenaires – collectivités et financiers - Altitude Infrastructure THD confirme sa stratégie d’investisseur indépendant de long terme dans les réseaux d’initiative publique français.

Nous sommes fiers d’accompagner le Département de l’Yonne dans la réalisation de son projet qui lui permettra d’atteindre d’ici 3 ans une couverture à 100% de son territoire en fibre optique. En tant qu’opérateur neutre, ouvert et indépendant, le réseau pourra compter sur l’ensemble des opérateurs et donc assurer une offre variée et concurrentielle pour ses concitoyens au bénéfice du développement des usages et du tout fibre. L’Yonne renforce notre présence en Bourgogne-Franche Comté (autres projets en Côte d’Or et dans le Doubs)» explique Ilham Djehaich, Directrice générale d’Altitude Infrastructure THD.

« Natixis, aux côtés de la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté, est heureuse d’accompagner à nouveau Altitude Infrastructure THD dans ce projet qui participe à l’implémentation du Plan France Très Haut Débit et plus précisément à son déploiement dans les zones rurales du département de l’Yonne. Il correspond à la volonté du Groupe BPCE de soutenir le développement des infrastructures de réseaux de fibre optique et de participer ainsi activement à l’aménagement numérique du territoire. » a déclaré Emmanuel Gillet-Lagarde, responsable mondial des financements d’infrastructures chez Natixis.

« Société Générale est un partenaire de longue date d’Altitude Infrastructure, tant en conseil qu’en qualité de prêteur » commente Laurent Chabot, Co-Responsable des Financements d’infrastructure pour Société Générale.

« En tant qu’acteur européen leader du financement des réseaux fibre, nous sommes fiers de soutenir ces projets essentiels à la lutte pour le désenclavement numérique, et qui répondent à nos engagements de promouvoir une finance à impact positif », ajoute Denis de Paillerets, Co-Responsable Mondial Technologies-Media-Telecom pour Société Générale.

 

Les acteurs de l’opération :

  • Banques
    • Société Générale
    • Natixis
    • Caisse d’Epargne Bourgogne Franche Comté
    • NORD/LB
    • Banco Sabadell
    • La Banque Postale
  • Conseils Altitude Infrastructure THD
    • Conseil financier / H3P
    • Conseil juridique / Orrick
  • Conseils des banques :
    • Conseil technique / Currie & Brown
    • Conseil trafic / On-X
    • Conseil assurance / Gras Savoye
    • Conseil juridique préteurs / Allen & Overy
    • Auditeur comptable et fiscal / KPMG

Retrouvez ici le communiqué de presse

Altitude Infrastructure THD et la Banque des Territoires lèvent 42,5 M€ pour développer deux projets THD en Occitanie

logo CDC site web 

Altitude Infrastructure THD[1] et la Banque des Territoires ont levé 42,5 M€ pour la holding financière ALTO, dédiée aux investissements des Réseaux d’Initiative Publique Très Haut Débit (RIP THD) de l’opérateur Altitude Infrastructure THD, permettant l’intégration de 2 nouveaux projets dans son périmètre.

La holding ALTO a été créée par Altitude Infrastructure THD en 2016 et la Banque des Territoires est entrée à son capital en 2017.  Elle était jusqu’alors dédiée à six des réseaux de l’opérateur Altitude Infrastructure THD (Vannes Agglo Numérique, THD 83, Resoptic, Provence Alpes ConnecT, THD 06 et Manche Fibre).

Le développement de l’opérateur (17 RIP en cours – plus de 3 millions de prises contractualisées et à déployer d’ici 2023) l’amène à intégrer deux nouveaux projets dans le périmètre Alto : Emeraude THD (Aude) et THD66 (Pyrénées-Orientales).

C’est dans ce contexte qu’Altitude Infrastructure THD et la Banque des Territoires ont réalisé une levée de fonds de 42,5 M€. Cet apport servira à financer les coûts de déploiement et de commercialisation de ces réseaux, ainsi que les fonds de soutien aux usages numériques que l’opérateur engage pour l’accompagnement des initiatives numériques sur ces territoires.

La levée de fonds est constituée à hauteur de 9,5 M€, en fonds propres, par Altitude Infrastructure THD et la Banque des Territoires, et de 33 M€ en dettes senior, de la Société Générale, Auxifip et Edmond de Rothschild AM, renouvelant ainsi leur confiance dans le modèle économique d’Alto. Cette levée de fonds préserve l’équilibre des financements entre banques et actionnaires (70-30). Elle permet à l’ensemble des participations d’ALTO de bénéficier de conditions de financement optimisées.

250 000 nouvelles prises FTTH dans le périmètre Alto

L’intégration de ces deux projets permet à la holding de soutenir le financement de plus de 600 000 prises fibre optique, soit 20 % des prises en portefeuille du Groupe Altitude Infrastructure. Il vient également renforcer l’empreinte territoriale du Groupe Altitude Infrastructure et de la Banque des Territoires en région Occitanie.

« Une fois encore, nous nous réjouissons de la confiance de nos partenaires financiers, et notamment la Banque des Territoires qui est à nos côtés depuis nos tous premiers RIP. Le Très Haut Débit est devenu un incontournable dans les politiques de financement des investisseurs et prêteurs. Cette opération permettra également d’accompagner les collectivités concernées dans le développement des usages numériques sur leurs territoires ; finalité de nos réseaux d’infrastructures » explique Ilham Djehaich, directrice générale d’Altitude Infrastructure THD.

« La Banque des Territoires se félicite d’avoir investi, aux côtés d’Altitude Infrastructure THD, 17 M€ de fonds propres dans la holding Alto depuis sa création. Cela permet notamment d’accompagner les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales dans leur développement numérique. Avec l’intégration de ces deux nouveaux projets, la Banque des Territoires finance désormais 55 Réseaux d’Initiative Publique et confirme sa volonté d’être acteur de la transformation numérique en aidant les territoires à rendre le Très Haut Débit accessible à tous. » déclare Thierry Ravot, directeur régional Occitanie de la Banque des Territoires.

 


[1] Filiale du Groupe Altitude Infrastructure