Altitude Infrastructure

Un nouveau visage pour les sites web des réseaux Altitude Infrastructure


Quand l’information sur la fibre optique devient plus simple…

Au vu de l’affluence record dans les réunions publiques locales sur les territoires où le très haut débit arrive, force est de constater que le sujet attire et qu’il soulève de nombreuses questions de la part des particuliers comme des professionnels … Que peut-on attendre du très haut débit ? Quels usages ? Quels acteurs contacter sur le territoire ? Quelles démarches pour y accéder ? Autant de questions qui justifient également une information en ligne, parfaitement fluide et simple d’accès.
Altitude Infrastructure, opérateur spécialiste de l’aménagement numérique en très haut débit, qui gère la communication d’une majorité de ses 15 Réseaux d’Initiative Publique, a lancé un vaste projet de refonte complète des sites web de chacune de ses Délégations de Service Public (DSP) en fibre optique. Douze sites internet d’un nouveau genre ont été lancés le 10 décembre.

 

Objectif : repenser intégralement l’expérience utilisateur afin de clarifier et de faciliter l’accès à une information locale et utile.

Un an de travail a été nécessaire pour cette modernisation, qui a finalement débouché sur la refonte de 9 sites(1) et la création de 3 nouveaux, correspondants aux derniers projets remportés par l’opérateur (Aude, Pyrénées-Orientales et Haute-Garonne).

En collaboration avec l’agence Object23 du groupe Adista, Altitude Infrastructure a veillé non seulement à enrichir et à hiérarchiser le contenu, mais aussi à intégrer une charte graphique plus actuelle et de nouvelles technologies.
Ainsi :

  • C’est tout le parcours de l’internaute qui se veut plus interactif et ludique afin de répondre à l’ensemble de ses questions de manière très fluide
  • Le test d’éligibilité, au centre de toutes les attentions, a entièrement été redéveloppé, afin d’homogénéiser les plateformes et d’offrir une interface plus graphique et moderne. De nouvelles fonctionnalités sont encore envisagées à l’avenir (carte interactive, tests à destination des professionnels, etc.)
  • Le contenu, administré par l’opérateur, est personnalisé à chaque territoire et enrichi régulièrement de nouvelles informations (fils d’actualité issus des réseaux sociaux, agenda local, etc.), même si la trame, développée sous Wordpress, est commune à tous les sites et désormais « responsive » (fonctionnelle sur toute plateforme).

« Le très haut débit arrive dans tous les territoires, avec son lot de questions. Nous comprenons que notre secteur d’activité semble parfois compliqué, entre les différents acteurs intervenants, les démarches à effectuer, les technologies, etc. Afin d’accompagner chaque collectivité dans son projet d’aménagement et dans sa communication vis-à-vis de ses administrés, nous avons fait en sorte que l’internaute n’aille plus chercher l’information, mais que celle-ci vienne à lui facilement grâce à ces nouveaux sites web. » explique Marie-Charlotte Baña, Chargée de la Communication locale.


Découvrez vite les différents sites web :

Nomination de Pierre Borda, Directeur général de Fibre 31

 

Pierre Borda2Ingénieur centralien, titulaire d’un Master télécoms, Pierre BORDA, 49 ans, a débuté sa carrière au sein des collectivités territoriales en charge des questions du numérique. Après avoir participé à la création d’une start-up en 1999-2000, il rejoint le Cabinet Tactis spécialisé dans l’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès des collectivités pour l’élaboration et la mise en oeuvre de leurs Réseaux d’Initiative Publique. Après 9 années, il intègre le Groupe Scopelec comme Directeur de la stratégie et du développement, où il acquiert la vision de l’intégrateur au coeur de la construction des réseaux FTTH.

Début juillet 2018, Pierre BORDA a été nommé Directeur général de la société Fibre 31.

Fibre 31 est la société délégataire de la concession de 25 ans pour la conception, l’établissement, et l’exploitation du réseau de communications électroniques à très haut débit de la Haute-Garonne, attribuée en mai 2018 par le Syndicat Mixte Haute-Garonne Numérique et regroupant le Conseil Départemental ainsi que les EPCI du département. Fibre 31 est une société détenue à 50% par Altitude Infrastructure THD, 25% par la Banque des Territoires, et 25% par le Fonds Marguerite.

Grâce à ce réseau, près de 280 000 foyers, établissements publics et entreprises seront couverts en fibre optique d’ici 2022, pour un investissement total estimé à 516 millions d’euros.

« J’ai notamment été séduit par l’impact sociétal de notre action. Mon expérience passée me permettra de relever ce challenge et de veiller au respect des engagements pris auprès de l’ensemble des parties prenantes, de la collectivité délégante, des actionnaires et partenaires financiers du projet, et des clients du réseau » explique Pierre Borda.

 

Retrouvez ici l'intégralité du communiqué de presse.

Altitude Infrastructure poursuit la modernisation de son réseau


Plus de 8 millions d’euros d’investissements

 

Initiée au cours de l’été 2017, la modernisation des réseaux d’initiative publique de l’opérateur Altitude Infrastructure se poursuit et devrait se terminer comme prévue au cours du second semestre 2018.

Réalisée en partenariat avec des équipementiers de référence à l’échelle mondiale, elle vise à implanter une nouvelle génération d’équipements jusqu’aux Nœuds de Raccordement Optique (NRO) de chacun des réseaux très haut débit déployés et exploités par l’opérateur. Concrètement, il s’agit d’implémenter les dernières technologies de routage et de multiplexage sur fibre optique.

Les clients opérateurs des réseaux d’Altitude Infrastructure ainsi que les utilisateurs finaux seront les premiers bénéficiaires de cette opération. Celle-ci va permettre de renforcer sensiblement l’offre de services à destination des opérateurs, avec notamment un enrichissement des gammes à destination des professionnels. La qualité de service pour les utilisateurs finaux (fiabilité et disponibilité des réseaux) sera également optimisée. Enfin, la croissance importante du trafic transitant sur les réseaux très haut débit d’Altitude Infrastructure sera mieux absorbée (prévisions de triplement annuel du trafic, pendant au moins les 3 prochaines années).

Si les réseaux du Doubs (Doubs THD), de l’Alsace (Rosace) et de la Manche (Manche Fibre) sont déjà migrés, l’été permettra de boucler les opérations en région Sud - Provence Alpes Côte-d’Azur (TPM THD, PACT Fibre et La Fibre 06). La rentrée sera consacrée aux agglomérations de Vannes et de Maizières-lès-Metz (REV@ et Resoptic) ainsi qu’au département de l’Eure (Eurek@).

La programmation des travaux a été planifiée de façon à minimiser les impacts sur les clients, qu’ils soient opérateurs ou usagers finaux.

Au total, plus de 8 millions d’euros ont été investis dans cette opération d’envergure qui, à terme, aura mobilisé plus de 10.000 heures de travail au sein des équipes techniques d’Altitude Infrastructure.

« Cet investissement illustre notre conviction qu’il est nécessaire d’activer les réseaux pour stimuler la concurrence sur le très haut débit et continuer à innover par les services » explique David El Fassy, Président d’Altitude Infrastructure.