Actualités des collectivités

La DSP en fibre optique « PACT » s'étend aux Bouches-du-Rhône

Conclue fin 2015 entre Altitude Infrastructure et le Syndicat Mixte Ouvert Provence-Alpes-Côte d’Azur Très Haut Débit (PACA THD) sur les départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes, la délégation de service public (PACT) en affermage est étendue aux Bouches-du-Rhône, suite à la signature d’un avenant. Le terme de cette DSP reste inchangé et fixé à 2030.

Aux 215 500 prises FTTH (fibre optique jusqu’à l’abonné) qui seront déployées sur les deux territoires alpins, viennent ainsi s’ajouter 54 500 foyers et entreprises des Bouches-du-Rhône, répartis sur la zone d’initiative publique et particulièrement sur les communautés de communes Terre de Provence, Vallée des Baux-Alpilles et sur la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer.

PACA THD, qui a dissocié la conception - construction du réseau, de son exploitation, a opté pour le renouvellement de sa confiance à l’opérateur Altitude Infrastructure, déjà en place pour l’exploitation, la commercialisation et la maintenance du réseau THD sur les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes, afin de rationaliser les délais et les coûts.

Deux mois après la signature de l’avenant contractuel (délai de recours légal), les travaux vont donc pouvoir être lancés pour une livraison des prises entre 2018 et 2021.

 

Retrouvez ici l'intégralité du communiqué de presse.

Le réseau Doubs THD passe le cap des 3 000 abonnés

C'était il y a une semaine, le réseau Doubs THD passait le cap des 3 000 abonnés sur son réseau.

Tous les acteurs du numériqueétaient réunis au cœur de la Saline Royale dans le Doubs, lors d’un événement numérique organisé par le Syndicat Mixte Doubs THD, la FIRIP, Altitude Infrastructure et le CREDO.

Ce 3 000ème abonné n'est autre que, ce lieu emblèmatique classé au patrimoine Mondial de l'UNESCO. Il était jusqu'à présent privé de très haut débit. Le jeudi 26 octobre dernier, il fut symboliquement raccordé en fibre optique en présence de Mme Christine Bouquin, Présidente du Département du Doubs ; Denis Leroux, Président du Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit, Vice-Président du Département en charge du développement numérique du territoire ; Patrick Molinoz, Vice-Président de la Région Bourgogne Franche Comté, chargé du développement numérique des territoires ; David El Fassy, Président d’Altitude Infrastructure ; et Etienne Dugas, Président de la FIRIP.

La Saline Royale a été raccordée au réseau Doubs THD via le fournisseur d'accès Internet Netalis. 

 

 

 

Manche Fibre : Lancement de la commercialisation du réseau Très Haut Débit

 

Saint-Lô, le 20 avril 2017 – Manche Fibre annonce le lancement de la commercialisation du réseau Très Haut Débit dans la Manche.

Le 20 avril est à un grand jour pour les habitants de la Manche, qui peuvent désormais souscrire des offres fibre optique. 

Cette première phase de commercialisation concerne pour le moment, uniquement les habitants des communes suivantes : Isigny-le-Buat, Les Loges-Marchis, Martigny, Parigny, Saint-Brice-de-Landelles, Saint-Hilaire-Du-Harcouët, Virey, soit un peu plus de 4 300 foyers et/ou entreprises éligibles. 

La commercialisation des prises suivra le rythme de déploiement de ce réseau ambitieux, porté par le Syndicat Mixte Manche Numérique et confié à l’opérateur Altitude Infrastructure en 2015 pour l’exploitation de son réseau, dans le cadre d’une délégation de service public de 20 ans. 

D’ici l’année prochaine, ce seront déjà près de 69 000 foyers et/ou entreprises manchois qui pourront accéder à la fibre optique. 

« Nous mesurons l’engouement de la population à profiter du Très Haut Débit, puisqu’à l’échelle de la première phase commerciale, plus de 1 700 personnes ont d’ores et déjà manifesté leur volonté de faire raccorder leur logement » reconnaît David El Fassy, Président Directeur Général d’Altitude Infrastructure.  

Pas moins de six opérateurs pour les particuliers et six pour les professionnels sont opérationnels à compter de ce jour. Pour connaître son éligibilité et les offres proposées par les fournisseurs d'accès internet, il suffit de vous rendre ici


Télécharger l'intégralité du communiqué de presse

#MIG2 : Encore un franc succès !


Fort de son succès avec la 1ère édition 2016,  Maizières In Game - aka le #MIG2 - a fait son grand retour le 8 avril dernier, au Tram à Maizières-les-Metz. L'événement dédié aux jeux vidéo et aux nouvelles technologies est organisé par Resoptic, le réseau fibre optique de la Communauté de Communes Rives de Moselle et filiale du Groupe Altitude Infrastructure, en partenariat avec la Ville de Maizières-lès-Metz. Les organisateurs ont d'ailleurs vu encore plus grand cette année avec une plage horaire plus large et un espace d'accueil supplémentaire : une nouvelle recette qui a permis d'accueillir plus de 2 000 visiteurs sur la journée.

Au programme, des animations pour petits et grands : tournoi de e-sport, univers 3D, retro-gaming, espace mangas, réalité virtuelle... De quoi plaire à toute la famille !

  

  

 

Rosace : une reconnaissance européenne


Ce 29 mars 2017 à Londres,  dans le prestigieux Guildhall, la société Rosace s’est vue attribuer le « Prix européen du meilleur projet télécom » par IJ Global. IJGlobal réunit les principaux acteurs de l'industrie, quelque soit la source de financement, et quelque soit la structure de projet.

Rosace a été récompensée dans la catégorie Télécom pour l’excellence du partenariat privé-public dans le déploiement de la fibre optique en Alsace.

Les partenaires privés sont les actionnaires de Rosace : le Fonds Marguerite (37%), le Fonds Quaero Infrastructure (27%), la Caisse des Dépôts (20%), NGE Concessions (8%) et Altitude Infrastructure (8%).

IJ Global a aussi voulu saluer le choix de la Région Grand Est de confier à Rosace le déploiemenent de la fibre optique en Alsace. Grâce aux actionnaires de Rosace, la participation financière à la charge des communes est limitée à 175 euros par prise, alors qu’initialement 350 euros par prise étaient prévus. C’est ainsi que 370 000 prises de fibre optique seront déployées dans 700 communes d’Alsace d’ici à 2021.