La Lozère chouchoute ses entreprises avec un programme d’aide au raccordement à la fibre optique sur le réseau Net48

Dans ce département rural de 80 000 habitants, les élus se mobilisent une nouvelle fois pour dynamiser l’attractivité économique de leur territoire. A cette occasion, 2 réunions d'informations, destinées aux entreprises, sont programmées le 8 octobre prochain (POLeN à 9h30 puis à la Communauté de Commune du Gévaudan à Marvejols à 18h).

L'objectif de cette action est de permettre aux entreprises en local de se développer, grâce à une offre très haut débit accessible, voire même attirer de nouvelles implantations.

Fort de leur proximité, construite au fil des années, le Conseil général de la Lozère et l’opérateur Altitude Infrastructure, en charge du réseau Net48, proposent un programme d’aide au raccordement à la fibre optique.

Le Conseil général de la Lozère et Altitude Infrastructure, à travers Net48, ont décidé d’accorder une enveloppe d’un montant estimé à 200.000 euros aux entreprises désireuses de s’abonner à des offres très haut débit par fibre optique sur le réseau Net 48.

En moyenne, les frais de raccordement au réseau coûtent 10.000 euros à une entreprise. « Un montant qui n’est pas négligeable et qui  peut freiner un grand nombre de demandes » estime Stéphane Olivie, Chargé d’affaires entreprises pour l’opérateur.

D’ici le 31 décembre 2013, ces frais seront pris en charge pour toutes les entreprises privées, qui s’engageront sur des offres optiques (catalogue dit « L2E ») et pour un montant maximum limité à 20.000€HT par raccordement (somme qui permet de couvrir un raccordement à environ 2 km du réseau).

Cette initiative, mise en place conjointement par le Conseil général de la Lozère et Altitude Infrastructure, vise à fidéliser les principaux acteurs économiques du département et à dynamiser l’accès au très haut débit. L’opérateur s’engage à prendre en charge les frais d’études et d’ingénierie tandis que le Conseil général finance les travaux de frais d’accès au réseau et les équipements.

Parmi les fournisseurs d’accès Internet qui proposent des offres THD aux entreprises depuis le début de la commercialisation du réseau (mi 2012), certains ont d’ores et déjà annoncés leur soutien à cette opération, en supprimant leur FAS (Frais d’Accès au Service).

En matière d’infrastructures télécoms, la Lozère n’est pas en reste…

Dès le début des années 2000, le Conseil général de la Lozère s’est intéressée aux enjeux liés à l'aménagement numérique du territoire et fortement investi dans ce domaine.

Cela a commencé par la mise en place d'une fibre optique publique sur l'autoroute A75 entre Clermont Ferrand et Pézenas afin de désenclaver le Sud du Massif central. Jean-Paul Pourquier, Président du Conseil général de la Lozère a pris l'initiative de cette opération et réuni les Départements traversés par l'A75 ( Puy-de-Dôme, Haute-Loire, Cantal, Lozère, Aveyron et Hérault ) et les Régions Auvergne et Languedoc-Roussillon, réunis au sein du Syndicat Mixte de l'Autoroute Numérique A75 qu'il préside pour mener à bien cette opération d'envergure et d'aménagement du territoire.

Le Conseil général de la Lozère a ensuite engagé une réflexion globale pour construire un réseau très haut débit à l’échelle départementale, avec l'aide de L'Europe, de l'Etat et la Région Languedoc Roussillon.

Avec Altitude Infrastructure, il a également  été retenu dans le cadre de programme gouvernemental comme projet pilote pour déployer une infrastructure expérimentale FTTH au cœur du village étape d’Aumont-Aubrac sur l'A75.

Dernièrement, à la demande du Syndicat mixte lozérien de l’A75, trois nouvelles zones d’activités ont été labellisées THD (La Tieule, Le Monastier et Le Pêcher).

Avec cette nouvelle initiative, les partenaires montrent une nouvelle fois qu’en termes d’infrastructures télécoms la Lozère n’a rien à envier aux territoires les mieux pourvus de France.